Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La Vallée de Jiuzhaigou - 九寨沟

Get the Flash Player to see this player and enable JavaScript.

La vallée de Jiuzhaigou (Vallée aux neuf villages) doit son nom aux neuf villages tibétains qui y sont disséminés. Il s'agit d'une magnifique réserve naturelle au cœur de la province du Sichuan. Le site s'étend sur plus de 72 000 ha et atteint une altitude de plus de 4 800 mètres. On y admire ses lacs de miroirs, ses spectaculaires chutes d'eau et sa flore exceptionnelle. Il s'agit par ailleurs de l'attraction touristique la plus chère de Chine.
La Vallée de Jiuzhaigou (la vallée des Neuf Villages) - 九寨沟

都说九寨沟是好地方,哎呀哎呀,去了一次都不想去第二次了,个个湖都是一样的,没劲。 门票又好贵哦,车票套在门票一起卖,你想二次进去还要重新买车票,简直是抢人!不过可以住在沟里哦,这是尼古拉的点子。 里面空气清新,住在里面的藏民都可以长寿哦,有钱人还是该在里面买个房子,以后去养老还是不错的。沟里冷死人,有钱人夏天去避暑吧。
作者: 熊熊
Récit de l'aventure

Jour 1 : le voyage
Départ un bon matin à 8h pour prendre un bus... et c'est parti pour 10 heures prévues de route. Il s'agit d'une route de montagne, assez dangereuse. En effet, très étroite, longeant à plusieurs reprises des ravins, fosses en tout genre, et tout cela fréquenté par un amas de touristes chinois à la conduite douteuse. Les files d'attente pour traverser un pont sont parfois interminables et il est fréquent de voir certains conducteurs se croire plus intelligents en doublant par la voie en contresens pour tenter de passer sur le pont (et ils font comment pour passer les véhicules adverses ?!). Bref plus tard, une branche vient briser une fenêtre du bus... Le chauffeur décide donc au prochain village d'investir dans des plaques de bois qu'il va scotcher sur les parois du bus. Après 2 arrêts une consolidation improvisée au fil de fer pour faire tenir ces plaques de bois qui protègent les passagers de la pluie qui commence à tomber et de la température d'altitude qui commence à chuter. Pendant ce temps, les passagers du bus font en profite pour faire des photos avec les buffles qui se trouvaient pas hasard dans le coin !

Finalement on arrive le soir vers 21h30... Alors que nous pensions que Jiuzhaigou n'était qu'un petit bled, il s'agit d'un gigantesque complexe avec une nuée d'hôtels sur des kilomètres à la ronde. Il reste plus qu'à en chercher un pas cher. A peine sorti du bus que l'on se voit déjà proposer une multitude d'hôtel différents ; Après avoir tourné en rond, on se laisse embarquer par un pénible recruteur de client qui nous emmène dans un hôtel moisi avec l'eau chaude disponible à des plages horaires très spéciales (21h-22h et 06h-07h). Bonne nuit de sommeil.

Jour 2 : Dans le parc
Lever de bonne heure pour arriver avant les hordes de touristes chinois. Prix du ticket d'entrée exorbitant : 220 RMB (22 €) valable tout de même 2 jours, à cela s'ajoute le ticket de bus en option (indispensable vu la taille du site) : 90 RMB (9 €) qui lui n'est valable qu'un jour (officiellement il faut en racheter un pour le deuxième jour). Départ donc en bus, "bus vert" qu'ils les appellent ! (des bus pas moins polluants et bruyant que les bus normaux). On sort au sommet où la température n'est qu'à une dizaine de degrés. Et l'on commence à descendre sur un petit sentier doublé par des lattes en bois, au gré des arbres, des cours d'eau et de l'air pure.





Les cours d'eau se jettent par moments dans des lacs et c'est seulement à cet instant que l'on découvre la beauté naturelle de l'eau qui les constitue. En effet, l'eau parait d'un bleu surnaturelle. Cela est dû à l'érosion des minéraux, etc. On continue de descendre pour admirer d'autres lacs, certains jouissent des plusieurs couleurs, d'autres forment un miroir sur lequel se reflète si parfaitement la montagne. Plus loin de magnifiques cascades...






Il est cependant indispensable de faire la queue et d'attendre pour pouvoir prendre une photo ; les endroits photogéniques sont tellement prisés par les chinois ! Déjeuner à midi au self en altitude... Le soir nous redescendons en direction de villages tibétains (le nom de JiuzhaiGou signifiant la vallée des Neuf Villages, Villages Tibétains). Nous avions prévu le coup en avance, il est en théorie interdit de loger dans le parc, mais tous les étrangers connaissent l'existence des pensions proposés par les tibétains, il suffit de demander après s'être éloigner des points touristiques dans les villages tibétains. Chose faite, nous logeons dans une modeste petite double magnifiquement décoré aux couleurs locales avec un dîner dans une famille tibétaine. Vraiment super ! Nous nous couchons une nouvelle fois tôt pour être d'assaut pour le lendemain.





Jour 3 et 4
Le lendemain, nous repartons en descente. En effet, n'ayant pris qu'un ticket de bus et les contrôles étant assez aléatoire, il était de toute façon plus agréable de descendre via le petit sentier qui, lors de ce deuxième jour dans le parc, bénéficiait de quelques rayons de soleil qui rendaient la température très agréable.







Le soir nous avons à nouveau passé la nuit dans un hôtel lambda avant de repartir le lendemain matin pour Chengdu en bus. Le chemin du retour était inexplicablement plus rapide et moins encombré. Ce qui nous a permit d'être de retour pour 20h et épuisés.




Toutes les photos de la Vallée de Jiuzhaigou - 九寨沟的照片

Commentaires

1. Le dimanche, 28 décembre 2008, 08:09 par PASCAL

Bonjour NICOLAS,

Je viens de lire ton article concernant JIU ZHAI GOU, tres interessant et bien illustre.
J'habite en CHINE depuis en bon momemt, mais je ne connais pas ce site tres connu, j'ai l'intention d'y voyager en avril 2009 avec 8 amis, ma question est de te demander le nom du village tibetain ou tu as loge a l'interieur du parc ainsi que le prix, merci d'avance

PASCAL

2. Le samedi, 21 février 2009, 14:35 par Nic0las

Salut Pascal. Désolé pour la réponse tardive, le village est le premier depuis l'entrée. Cela coutait 100 kuais avec le repas et eau chaude. A bientot

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet