Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Nouvel An Chinois 春节

J'ai passé les destivités du Nouvel An Chinois à Zigong (10 jours, du 3 au 12 février), en famille. J'ai été généreusement accueilli par la famille de ma copine et ai partagé cette fête avec sa famille.
Cette fête est pour la plupart des chinois l'unique occasion de se réunir en famille et constitue un temps fort très important. Cette période est donc sans aucun doute la période durant laquelle les flux migratoires atteignent leur apogée, les transports bondés, etc. J'ai donc pu en faire personnellement l'expérience...

Billets de train pour Zigong en rupture quasi-immédiate peu de temps après leur disponibilité (10 jours avant la date départ), il reste la solution du bus (départ toutes les demi-heures). Départ donc le 3 février vers 13h... 13h30 arrivée à la gare routière, à partir de là, file de 2 heures d'attente pour embarquer dans un bus. Donc départ peu avant 16h, arrivée 3 heures plus tard à Zigong.

Rien de nouveau à Zigong, ville que j'avais déjà eu l'occasion de visiter lors des vacances de Mai l'année dernière en 2007. Une ville très modeste, typiquement chinoise, connue pour ses dinosaures et sa production de sel.

Xiong Min et moi sommes donc hébergés chez sa tante durant ces jours de fêtes. La fête du Nouvel An consistant en fait à partager de délicieuses spécialités chinoises, variant suivant les jours. Le seul problème vient du fait que la cuisine de la région est très épicée et qu'il fut vraiment difficile pour moi d'apprécier tous les mets qui étaient servis.
Le 6 au soir, réveillon du Nouvel An, les chinois regardent généralement le grand Show télévisé du Nouvel An Chinois sur CCTV 1, qui est rediffusé de nombreuses fois le lendemain. Et lorsque minuit approche, les traditionnels pétards viennent chasser les mauvais esprits pour accueillir la Nouvelle Année qui cette année est placée sous le signe du Rat.

Le 7 Février, premier jour de l'An, les chinois se rendent au cimetière pour rendre hommages à leurs défunts. Ils brulent alors des billets factices symbolisant ainsi le dons d'argent (cf. Hong Bao) qu'ils font à leur ancêtres. Ils font aussi claquer des pétards sur la tombe pour, encore une fois, chasser les mauvais esprits et les éloigner pour que les morts reposent en paix.
Ce jour là les chinois s'échangent aussi des enveloppes rouges appelées Hong Bao (红包) contenant de l'argent. Les parents en donnent à leur enfant, tant que celui-ci ne perçoit pas de salaire. Dés lors que leur enfant peut subvenir à ses besoins, l'enfant doit alors à son tour faire des dons à ses parents et proches.

Autres activités au programme : fabrication maison de raviolis chinois (饺子), jeux de cartes, Mahjong, ...

Le dernier jour fut un jour d'attente et de voyage interminable : plus de 4 heures d'attente pour embarquer dans un bus pour Chengdu, 6 heures de bus nécessaires (au lieu de 3) pour rentrer, bien content dans son chez soi.


Les festivités du Nouvel An  se closent par la fête des Lanternes 元宵节 (21 février). La population (de nos jours, surtout les enfants accompagnés de leurs parents) sort pour une promenade à la nuit tombée une lanterne à la main. Les temples et lieux touristiques sont alors transformés et vêtus de mille et une illuminations.

Il est de tradition de manger des Yuan Xiao (元宵), boulettes de pâte de riz farcies (entre autre) au beurre de cacahuètes et cuites à l'eau.

Commentaires

1. Le mardi, 29 avril 2008, 17:57 par Dado

Merci pour ton nouvel article, j'en apprends des choses! Sinon, tu es le roi des raviolis maintenant? Pas trop dur?
Gros bisous

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet